Revenir en haut

close

Le personnel de Man Utd s’inquiète de l’influence de Kees Vos au club 

Romaric ETONG

En pleine crise de résultats sportifs, Manchester United est constamment remis en question, notamment sur son mercato. Ce n’est pas le staff des Red Devils qui dira le contrat. D’après Matt Hughes, journaliste au Daily Mail, le personnel de Manchester United commence à s’inquiéter de l’implication croissante de l’agent d’Erik ten Hag, Kees Vos, dans les opérations de transfert à Old Trafford. Une situation face à laquelle le club a adopté la politique du laissé-faire.

Erik Ten Hag au milieu des agents Kees Ploegsma et Kees Vos

Le Daily Mail a publié un rapport révélant que Sports Entertainment Group (SEG), l’agence de Kees Vos, est devenu l’agence de référence pour négocier les signatures et les ventes de joueurs de Manchester United. Kees Vos a, selon le quotidien britannique, reçu beaucoup de pouvoir du board mancunien à la nomination d’Erik ten Hag, son client. Le fils de Ten Hag, Nigel, est notamment employé par l’agence en tant qu’analyste. Ce qui amplifie les liens entre l’entraîneur et son représentant. Le rapport souligne que SEG a travaillé sur le dernier mercato du club qui a vu  United dépenser 178 millions de livres sterling pour quatre nouvelles recrues. SEG a représenté Rasmus Hojlund lors de son transfert à 72 millions de livres en provenance de l’Atalanta.

Il est important de noter que l’attaquant danois a rejoint l’agence néerlandaise, en connaissance de cause, en fin de saison dernière pour faciliter sa signature chez les Diables Rouges. L’agence a également représenté United dans les négociations avec la Fiorentina pour le prêt de Sofyan Amrabat.

En outre, SEG a participé à la vente de Zidane Iqbal à Utrecht en juin dernier, deux mois seulement après l’arrivée du joueur de 20 ans en provenance d’une autre grande agence, CAA Base.

L’influence croissante de la SEG a été vue d’un mauvais œil par d’autres agents mécontents estimant perdre la main sur de potentiels contrats, en raison du lien de SEG avec Ten Hag. Malgré ces plaintes, il faut souligner que SEG est une agence de renommée mondiale, qui compte plus de 600 athlètes dans ses registres. La société néerlandaise a également développé des liens étroits avec Manchester City, puisque l’agent espagnol Pere Guardiola a rejoint la société il y a 18 mois, amenant avec lui son frère Pep comme client vedette.

En tant que première agence néerlandaise, SEG avait déjà participé à l’arrivée de Robin van Persie, Memphis Depay et Daley Blind à United, mais son implication dans le club s’était réduite jusqu’à ce qu’elle orchestre la transaction qui a conduit à la nomination de Ten Hag au poste de manager en mai 2022. Sur les 45 transactions d’intermédiaires de United publiées par la FA entre février 2022 et janvier 2023, qui comprennent tous les contrats émis par le club au cours de cette période, SEG n’y figure pas une seule fois.

Ce n’est pas surprenant pour un club comme Manchester United qui a déjà vu Ed Woodward, son ancien directeur exécutif, privilégier des collaborations avec certaines agences. On a encore en mémoire l’été 2016 qui a enregistré les signatures de Zlatan Ibrahimovic, Paul Pogba et Henrikh Mkhitaryan, tous des clients de feu Mino Raiola.

Ten Hag, quant à lui, a déjà été critiqué pour sa tendance à se concentrer sur la signature de joueurs avec lesquels il a déjà travaillé. Antony et Lisandro Martinez l’ont tous deux rejoint en provenance de l’Ajax Amsterdam.

L’omniprésence d’une agence dans les grands clubs est monnaie courante et peut s’avérer compliqué à gérer sur la durée. On peut notamment à l’influence de Jorge Mendes à Wolverhampton ou au PSG. L’influence de SEG à United soulève aussi des questions sur le rôle de John Murtough, l’actuel directeur du football.