Revenir en haut

close

Ces agents « familiaux » ne disposant pas de la licence  FIFA

Romaric ETONG

En instaurant une licence d’agent obligatoire pour tout ceux qui souhaitent représenter des joueurs, la FIFA an mis fin à l’anarchie qui règne dans le secteur. Aujourd’hui, des agents de joueurs impliqués dans certaines des plus grosses transactions ne disposent pas encore du précieux sésames, ce qui pourrait fortement contrecarrer leurs affaires.

Les agents de Harry Kane, Marcus Rashford et Mason Mount pour ne citer que cela, ne figurent pas dans le document des agents licenciés publié par la fédération internationale. 

La FIFA met en place de nouvelles règles pour les agents de football, qui doivent désormais passer un examen pour obtenir une licence, à moins qu’ils n’en aient détenu une avant la déréglementation du secteur en 2015. Bien que les propositions aient été retardées en raison de procédures d’arbitrage, les agents ont passé le test de 20 questions cette année.

Le père de Jude Bellingham, Mark, a négocié l’accord entre le Borussia Dortmund et le Real Madrid cet été et a visiblement passé l’examen de la FIFA avec succès. Charlie Kane, frère de Harry Kane et propriétaire de l’agence CK66 qui représente le capitaine de l’équipe d’Angleterre, ne figure pas parmi les 4 758 agents licenciés.

Harry Kane et son frère et agent Charlie Kane

Rashford, qui a signé un nouveau contrat de cinq ans à Manchester United cet été, est représenté par ses frères, Dwaine et Dane, qui ne figurent pas non plus sur la liste. Idem pour l’agent de Mount, son père Tony, bien que son transfert à Manchester United se soit fait avec l’aide de Neil Fewings de ROOF (Representatives Of Outstanding Footballers). Toutefois, ils restent sur la liste de la Fédération Anglaise, en attendant le verdict de l’arbitrage le mois prochain.

Les contrats ayant été conclus au cours de l’été et les contrats à long terme signés, on pourrait dire qu’il n’y a pas d’urgence à passer l’examen et à obtenir une licence. Mais il y a eu une ruée des agents qui voulaient passer le premier examen à l’ExCel de Londres en avril, puis le second au NEC de Birmingham le mois dernier, qui a sombré dans le chaos avec des pannes de WiFi, un manque d’alimentation électrique pour les ordinateurs portables et des examens de reprise accordés après ces conditions farfelues.

Lors des examens de rattrapage, qui se déroulaient à distance, les candidats se sont plaints de la pression exercée par les surveillants, qui surveillaient un seul candidat au lieu d’un groupe plus important. La prochaine série d’examens aura lieu en mars pour ceux qui n’ont pas réussi et des centaines d’entre eux devront les repasser.

Pourquoi les joueurs utilisent-ils leur famille comme agent ?

Les familles font de plus en plus partie du monde des agents depuis que la Fifa a déréglementé le rôle du représentant des joueurs. Au lieu de passer un examen pour obtenir une licence en Angleterre, il suffisait, ces huit dernières années, de payer des frais d’inscription de 500 livres sterling + TVA et une modeste cotisation annuelle.

Il n’est donc pas surprenant que les familles soient de plus en plus impliquées dans les transactions. Cette tendance a atteint son paroxysme lors des quatre grandes transactions de cet été pour les internationaux anglais.

Les honoraires des agents pour les transferts internationaux en 2023 approchent les 800 millions de livres sterling, selon la Fifa, ce qui explique en partie pourquoi tant de personnes veulent faire partie de l’industrie, qu’il s’agisse de familles ou d’autres personnes. Le football féminin est également en pleine croissance et les transferts se multiplient.

Quels sont les joueurs les plus en vue dont les membres de la famille figurent sur la liste ?

Ilkay Gundogan a obtenu un transfert gratuit à Barcelone et est représenté par l’agence KIN, dont son oncle Ilhan est directeur. Tyler Alexander-Arnold représente son frère Trent, le défenseur latéral de Liverpool et de l’Angleterre, figure sur la liste des agents licenciés. Il en va de même pour Harry Hickford, le frère de Dele Alli, joueur d’Everton, et Mark Bellingham, le père de Jude, le joueur du Real Madrid.